Lego : Un passage au vert pour la grande marque comme pour la cartouche d’encre.

Lego est une marque dont la notoriété n’est plus à prouver. Tous les enfants se sont déjà amusés au moins une fois avec ce petit jeu de briques célèbre. Malheureusement, 6 000 tonnes de plastique sont nécessaires chaque année à la production.
Le groupe danois a donc annoncé en juillet 2015, avoir la volonté de rendre plus écologique les petites briques en trouvant des matériaux plus adaptés. La tâche n’est pas si simple puisqu’il faut que le composite soit à la fois peu cher et respecte au mieux l’environnement.
Lego a donc réfléchit à réduire dans un premier temps la taille de ses packagings mais a aussi investi sur du long terme dans les énergies éoliennes.
La décision de la célèbre marque de s’investir dans une logique plus durable est un véritable enjeu pour elle puisque tout son processus est à revoir de la production à l’expédition.
La cartouche d’encre a su elle-aussi se mettre au durable. En effet, son contenant n’étant pas très écologique, son contenu lui a réussi à se convertir à la vague verte. L’enseigne Cartridge World propose dans ses nombreux magasins la possibilité de recharger la cartouche d’encre. L’idée d’éviter de nombreux déchets est un exemple de respect de l’environnement.

lego

Le passage aux énergies 100% renouvelables : Créateur de nombreux emplois.

Les énergies fossiles sont encore beaucoup utilisées à travers le monde et notamment dans l’industrie. La transition aux énergies renouvelables rapporterait pourtant beaucoup selon l’agence Greenpeace. Elle avait annoncée en septembre 2015, que si d’ici 2050 le passage au vert se faisait à 100%, des millions d’emplois seraient créés.
Il est vrai que le charbon, le pétrole, le gaz ou encore le nucléaire sont en passe de régresser dans de nombreux secteurs. De plus, l’action de la COP21 risque également de beaucoup compromettre leurs utilisations.
Les innovations dans les énergies renouvelables arrivent au sommet de leurs gloires. Par exemple d’ici 2030, le secteur des éoliennes va être multiplié par 10.
Le monde du renouvelable n’est qu’à son début et a bon avenir devant lui.

Une île espagnole 100% autonome et renouvelable.

El Hierro, une île espagnole située dans Les Canaries, est devenu le premier archipel à devenir 100% autonome en électricité  grâce notamment aux énergies renouvelables.
Peu connue du grand public, elle fait désormais beaucoup parler d’elle à travers le monde. Son autonomie repose essentiellement sur des énergies créées à partir du vent ou de l’eau, très présents sur une île. La volonté d’un archipel écologique était très désiré chez tous les habitants mais était surtout nécessaire afin d’obtenir une autonomie financière par rapport au continent.
Les changements climatiques ne touchent pas encore l’îlot et la pollution est très peu présente puisque seules les voitures sont à l’origine de ce problème. La mairie souhaite d’ailleurs intégrer d’avantages les véhicules électriques pour rester dans une logique durable.
El Hierro a obtenu le certificat Geo-Parc, soutenu par l’UNESCO, qui récompense tous les territoires adoptant des politiques innovatrices en termes d’écologie. Une gratification de ce genre ne peut qu’accroitre la notoriété et la motivation de l’île dans son développement écologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *