L’impression 3D arrive dans l’univers de la mode.

Partout à travers le monde, on retrouve l’impression 3D dans tous les domaines : le médical, l’écologie, le sport, la cuisine, la musique, ou même l’art et depuis quelques temps, elle investit dans la mode et le prêt à porter. C’est un projet assez surréaliste d’allier le plaisir de s’apprêter avec une nouvelle technologie. Et pourtant, Behnaz Farahi a relevé ce défi !
Cet artiste qui travaille pour le spécialiste de la conception numérique, Autodesk, a fabriqué un prototype de vêtements imprimés en 3D et dont la structure s’adapte en fonction du regard d’autrui.
L’habit se raccourcit ou s’allonge en fonction de l’intensité et du positionnement du regard ainsi que des caractéristiques de l’interlocuteur (sexe, âge etc…). De plus, une petite caméra capte en temps réel, toutes les informations nécessaires pour permettre aux vêtements de s’adapter comme le ferait les réflexes épidermiques des humains.
La réalisation de ce bijou technologique a été possible grâce à une imprimante 3D qui mélange des matériaux aux à l’aspect de caoutchouc. La matière du vêtement est très douce et agréable au touché.
La commercialisation n’est pas prévue pour le moment mais  la 3D promet un bel avenir à l’univers de la mode.

Capture1

Une innovation pour les circuits intelligents.

En restant dans le monde de la mode, un produit connait une forte évolution depuis quelques temps grâce à l’imprimante 3D : le textile intelligent.
Depuis la création du  premier tee-shirt à cardio-fréquence-mètre par la marque Clothing+ dix ans plus tôt, les sportifs se font plaisir avec cette innovation. Depuis, elle n’a jamais cessé de gravir les échelons vers le sommet du succès. La marque a sorti de nouveaux textiles capables de calculer des paramètres médicaux et environnementaux : rythme cardiaque, masse corporelle, ou encore luminosité ambiante etc…
La difficulté d’intégrer de l’électronique dans des vêtements est toujours importante et complexe. L’informatique du futur devrait encore améliorer les textiles intelligents, en concevant des tissus réactifs capables de réduire la température du corps ou de dispenser des soins médicaux.

L’e-réservation séduit les français.

Lors des soldes d’hiver de cette année, 51,8% des français ont réalisé leurs achats sur internet. Le e-commerce prend de plus en plus d’ampleur dans le quotidien des consommateurs.
Parmi les personnes ayant effectué des commandes sur Internet, 2,5% soit 1,3 millions d’individus déclarent avoir réalisés les soldes grâce à l’e-réservation. Il s’agit d’une tendance fraichement développée par quelques enseignes de prêt à porter durant l’hiver 2016 et consiste à réserver un article en ligne avant de l’essayer par la suite en magasin.
La plupart de personnes interrogées sur ce nouveau système d’achat se disent satisfaits de l’aspect pratique qui permet un véritable gain de temps. Une nouvelle façon de consommer est en train d’apparaitre alliant Internet et les magasins de proximités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *